The Chemistry Magazine : Online magazine covering music, art, fashion and more
Online magazine covering music, art, fashion and more


Art and Design

16 mars 2017

Aitana Basquiat, une esthétique aussi légère que puissante.

English Version (Click Here)

Aitana Basquiat is a graduate in art history from Complutense University of Madrid. Right after getting her diploma, she decided to dedicate her work and her creative energy to the audiovisual area. She was willing to explore and discover new and various technics and styles. She was interested in painting, sculpture, and architecture yet photography, cinema and music. It is only recently that she began to work with digital tools, especially 3d software.

During the creative process, she uses her artistic knowledge to imagine and her technical skills to turn ideas into reality. Digital tools offer an easier way to make things happen. No needs for particular equipment, tools or supplies. Aitana’s inspiration comes from music, but also from various creative areas. Generally, ideas take place in a very clear and precise manner. Nothing comes easily. She has to experiment through composition, colors balance, light setting… until it reaches the expected result.

Aitana’s work is based on trying and experiment new things. Each new project comed with a new challenge. The challenges encountered help her to overcome difficulty and learn how to evolve. Working with connected people worldwide appears to be very enriching to her.

The last video clip she made reflects her own vision. Her work basically takes its roots in inspiring songs from artists she loves. In this 3d animation video, Aitana develops a strong minimal aesthetic which can be said as soft and dreamlike, yet powerful and picturesque. We discover a hedonist vision of life full of pain and emotions. Time seems to be suspended and attracts us to visual scenes inspired from Greek classicism. Contemplation, elevation, ecstasy are the main sources of the piece. The visual impact catches the viewer into an idyllic atmosphere: a narrative animation between love and violence.

Translated by Sarah Régis Lydi

Aitana Basquiat est diplômée en histoire de l’art à l’Université Complutense de Madrid en 2013. C’est à partir de ce moment qu’elle décide de s’orienter vers le domaine de l’audiovisuel en ayant la volonté d’expérimenter et de découvrir un style, des techniques… Son intérêt porte aussi bien sur la peinture, la sculpture et l’architecture que sur la photo, le cinéma ou encore la musique. Ce n’est que récemment qu’elle s’applique à travailler autour de l’univers visuel qu’offrent les outils numériques et en particulier les logiciels 3D. 

Lors de son processus créatif, Aitana se sert de ses compétences “plastiques » pour imaginer, et de la technologie pour matérialiser ses idées. Malgré un apprentissage plus complexe, les outils numériques lui permettent de travailler d’une manière assez pratique, ce qui nécessite finalement que peu de mise en place. Son inspiration lui vient principalement de la musique, mais également de différentes formes de créativité dans des champs d’application variés. Ses idées se présentent en général de manière assez formelle. C’est au fil des recherches, d’essais de composition, d’équilibre de couleurs, de lumières, que le résultat espéré se dessine progressivement.

Son travail se base sur l’expérimentation, et chacun de ses projets est un nouveau défi. Les nouveaux défis motivent l’artiste à se surpasser. L’intérêt est de pouvoir apprendre de nouvelles choses et d’évoluer. Le virtuel qui permet de pouvoir collaborer et d’établir une relation d’échange avec des personnes connectées à travers le monde lui apparaît très enrichissant.

Le dernier clip qu’elle a réalisé illustre ses propos : une musique qui l’inspire et des artistes qu’elle apprécie. Dans cette animation 3D, Aitana développe une esthétique minimale aussi légère et onirique que puissante et pittoresque. On y découvre une vision hédoniste emplie de douleurs et d’émotions. Le temps s’arrête pour nous dévoiler des scènes inspirées du classicisme grec. Contemplation, élévation, extase. La puissance visuelle des scènes absorbe le spectateur dans une atmosphère idyllique. Un récit narratif entre amour et violence…

Instagram



About the Author

Valentin Amossé
Étudiant en design industriel et créatif obsessionnel. Mes centres d'intérêts sont divers, communication visuelle, musique électronique, nouveaux médias… Mail: valentin@the-chemistry.net




 
 

 

Des hoodies par le Champion du hoody… Champion !

Définitivement le hoodies était la pièce de l’année, l’indémodable était redevenu trends comme jamais. Entre les modèles unis, à motifs, ou à logo qu’on a vu débarquer, certaines marques ont […]
by Kevin urkel

 
 

« Drowning In You », ou « l’eargasm » absolu

Mention un peu spéciale aujourd’hui mon chimiste, je dois l’avouer ! Figure-toi que je suis parti à la rencontre de quelqu’un d’assez spécial pour moi. En effet, il y a […]
by Robin

 
 

La triloknit, épisode 1 : Asics, le nouvel entrant

Ah le Knit… Quelle superbe innovation. On reviendra sur la création de la matière, le design et la technologie la plus légère du sneak game dans l’épisode 3 (teaser, teaser, […]
by Kevin urkel

 

 

« Rooftops Horizon », back at it again.

Bon maintenant mon chimiste interdit de dire que tu ne les connais pas. Nos parigos de « Rooftops Horizon » ce n’est pas la première fois que tu m’entends parler […]
by Robin

 
 

Le retour de l’Air Max 1 Atmos : Cet éléphant là ne vous trompera pas !

L’élue est de retour, telle Luke Skywalker, la Air Max 1 Elephant Print est revenue des profondeurs de la force en triomphant lors du vote Back organisé par Nike en […]
by Kevin.V

 




0 Comments


Soyez le premier à commenter!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *