The Chemistry Magazine : Online magazine covering music, art, fashion and more
Online magazine covering music, art, fashion and more


Lifestyle

29 mars 2017

DeMare DeRozan, le plus véloce des Raptors

More articles by »
Written by: Kevin urkel
Étiquettes : , , , , , ,

Enfant de Compton, ami d’enfance du Barbier Harden, étudiant à la Fac USC, une draft à Toronto en 2009 pour devenir l’enfant chéri du Air Canada Center. DeRozan et les Raptors, c’est une love story encore plus puissante que celle de Végéta et Bulma.

Des saisons en constante progression, un jeu de plus en plus véloce et spectaculaire pour enfin devenir le franchise player et se voir attribuer une prolongation à plus de 26 millions de dollars l’année jusqu’en 2021. Ok, tous les feux sont au vert, on peut continuer.

DeMare DeRozan est plus qu’un simple arrière, c’est l’homme à tout faire de la franchise canadienne : scoreur spectaculaire, défenseur agressif, leadership et un jeu diabolique dans la raquette. Auteur d’une saison fantastique, DeMare tient la franchise à bout de bras en l’absence de son pote all star Kyle Lowry blessé jusqu’au moins la fin de la saison régulière. 27 points par match, 5.5 rebonds de moyenne pour environ 4 passes pour un bilan collectif à 45 victoires et 29 défaites, les Raptors sont 4ème de conférence à la bataille avec les Wizards pour la troisième place (qui offre le droit d’éviter la tête à LeBron en demi-finale des playoffs).

Loin d’être un sniper à distance, DeRozan fonde sur son jeu dans la raquette : vitesse, puissance en pénétrations, une aisance dos au panier, une facilité à accéder au cercle pour le lay-up ou le dunk… DeRozan est intenable une fois qu’il est entré dans la raquette provoquant de nombreuses fautes des défenseurs. Un attaquant infatigable devenu légende en passant (aux nombres de points marqués) les deux autres icônes des Raptors, j’ai nommé Vince « Vinsanity » Carter et Chris Bosh.

Égérie solide de la marque à la virgule, DeRozan a choisi de rocker les parquets avec la gamme de la légende des Lakers, le « black mamba » Kobe Bryant. Pas un choix au hasard tant les deux joueurs partagent de nombreuses similitudes : une puissance monumentale dans la raquette, la clutchitude, la fidélité à une franchise et des séances d’entraînement communes. En effet Kobe (retraité) et DeMare ont pris pas mal de temps ensemble pour travailler le shoot mi-distance, le fadeway, la finition au panier ou encore la pénétration de la raquette.

Porteur #1 de la nouvelle Kobe AD, DeMare continu d’écrire sa légende dans la franchise canadienne et quelque chose me dit qu’il n’est pas prêt d’arrêter de martyriser les défenseurs qui passeront sur son chemin comme le faisait magistralement le mamba des Lakers.
Prochaine étape pour les raptors : retourner en finale de conférence pour un match retour face aux Cavs de LeBron.

#RaptorsNation ❤️



About the Author

Kevin urkel
Un barbu sneakerhead à qui Vegeta a légué la technique du Final Flash & les 7 Dragon Balls. (Sneakers, NBA, Lifestyle, Musique, Art, Food, Photographie) / Ig: Passionurkel / mail: urkel@the-chemistry.net




 
 

 

Nike Basketball est en feu, retour fracassant pour la More Uptempo

On était là, présent, sur toutes les releases pour essayer de choper la triple black « Incognito » pour son retour la semaine dernière (et on l’a eu). On était […]
by Kevin urkel

 
 

Intersport défie Vivaldi avec #RunTheSpring

INTERSPORT lance une campagne digitale destinée aux runners. INTERSPORT, leader mondial de la distribution d’articles de sport, s’adresse aux sportifs de tous niveaux et les invite à se dépasser à […]
by Marlène Daisy

 
 

Coup de coeur sur le Voxel Art de Sir Carma

Place à votre côté geek mes chimistes ! Après la naissance du Pixel Art issu des jeux 8-bit des années 80-90, une nouvelle forme de graphisme devient de plus en […]
by AntoinePlu

 

 

« NIN » le nouvel EP de Senbeï made in Japan

Parfois, tu reçois une promo, t’es pas trop certaine de comprendre le concept immédiatement, puis tu tombes sur une petite merveille avec des mots comme « Hip-Hop, sonorités asiatiques, électroniques, […]
by Marlène Daisy

 
 

Olow x Steven Harrington : le sens du détail dans l’ADN de la marque

Nous suivons « Olow » depuis maintenant 5 ans exactement et c’est bien l’une des rares marques dont la sortie d’une nouvelle collection nous excite toujours autant ! Mais on […]
by Marlène Daisy

 



0 Comments


Soyez le premier à commenter!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *