The Chemistry Magazine : Online magazine covering music, art, fashion and more
Online magazine covering music, art, fashion and more


Music

2 novembre 2016

« Fall In Deep », l’enfant prodige aux quatre pères !

Décidément ma petite aventure chez The Chemistry est bien plus enrichissante que ce que j’aurai pu imaginer. Arrivé têtu comme un mule, avec pour idée d’écrire exclusivement sur le style qui me plaisait, sur les sons que je glisse chaque jours dans mes petits écouteurs… Et bien, je peux vous dire que ma zone de confort, je l’ai quitté. Et j’en suis super content ! Car grâce à ça aujourd’hui, je me retrouve à écrire sur un groupe parisien que je n’aurais peut-être pas pris le temps d’analyser dans le temps. Ouais… Honte à moi !

Aujourd’hui, je vais donc vous raconter la belle histoire du groupe BLOW : quatuor parisien baignant entre Indie Pop et Electro, qui sort son second EP le 4 Novembre prochain… Pour ce qui est des présentations, je ne vais pas m’attarder dessus parce que bon, je vous connais, je sais très bien que les trois quarts d’entre vous s’en foutent complet et vont passer cette partie. Mais bon, c’est quand même très important de pouvoir visualiser un minimum les artistes je trouve. Alors tu vas faire avec ! Merci.

À la voix, on a donc Quentin GUGLIEMI qui compte déjà deux projets musicaux à son actif (Electro et Pop-Rock)

blow-ddm-emma-burlet-14

L’ami d’enfance de Quentin, Jean-Etienne MAILLARD qui lui s’occupe de la guitare.

blow-ddm-emma-burlet-15

Un compagnon aussi présent sur ses anciens projets, Thomas CLAIRICE qui lui rajoute ses plus belles basses.

blow-ddm-emma-burlet-10

Et enfin Pierre-Elie ABERGEL qui les suit sur leur lives à la batterie.

blow-ddm-emma-burlet-12

Voila, vous ne pourrez pas dire que c’était trop long ou chiant. J’ai même mis des images pour que ça soit plus ludique. Nieh. Bon, rentrons dans le vif du sujet si vous le voulez bien. Un an après la sortie de leur premier EP « I », les quatre amis n’ont vraiment pas perdu la main et se retrouvent signé chez DDM Recordings, le label de « Dealer De Musique ». Déjà, ça fait super plaisir. Mais bien évidemment il n’en sont pas arrivé là par hasard… Au cours de ma petite balade au sein de leurs productions, j’ai tout de suite été frappé par la personnalité et maturité de chacun de leurs morceaux. Personnalité, d’accord vous m’avez compris, mais maturité ? C’est bien simple : tout est propre, tout est à sa place et ça sonne comme si ça ne pouvait pas sonner mieux. Comme si ça faisait des dizaines d’années que les gars bossent ensemble, sublimant ainsi les forces de chacun afin de créer des morceaux riches en émotions. Et wouah ! les gars, c’est super propre !

Leur premier EP a été reçu comme une tarte derrière les oreilles, on ne connaissait pas leur noms et ils délivraient déjà quelque chose d’abouti, de racé. Entre rythmes indie, voix rêveuses et parties mélodiques qui respire la « DreamPop » de qualité, le quatuor voyage quelque part entre ciel et terre (et vous avec, je vous le garantis). Et oui, j’insiste encore une fois sur ce concept de « Dreampop » que je trouve très difficile à aborder et transformer avec qualité. C’est pour ça que j’aurais tendance à vouloir faire un rapprochement entre le duo parisien Saavan (dont on vous a parlé il y a quelques jours (article ici)) et ce fameux quatuor B L O W. Les quatre amis manient ainsi l’art de « l’Indie pop » et fusionnent le tout avec style et (grande) classe sur des bases « Dreampop ». Un dosage juste et savant, qui a donné naissance à leur deuxième EP…

« Fall In Deep »

1// « You Killed Me On The Moon« 
Un morceau d’ouverture péchu qui te plonge directement dans l’univers des quatre parisiens. Il porte d’ailleurs très bien son nom, donnant l’impression de flotter quelques part perdu et en détresse à quelques centaines de milliers de kms de la Terre… Une sorte d’appel à l’aide lancé à pleins poumons, mais en vain.

2// « Fall In Deep« 
Petit aparté très personnel, la mélodie d’intro me fait penser au début de Rone (« Bye Bye Macadam »). Et ça m’a tout de suite fait sourire.
Bon, vous l’aurez compris, ce morceau est le titre éponyme de ce nouveau projet. Il vient légèrement contraster avec le premier de part sa douceur et installe ainsi cette fois-ci une atmosphère plus « amoureuse », plus langoureuse. Je parie que vous chanterez le refrain dès la première écoute.

3// « Zephyr« 
Je vous donne mon avis depuis le début donc je vais pas m’arrêter là : c’est MON préféré de l’album. Extrêmement doux et sensuel, Quentin nous sort sa plus belle voix, et ça marche super bien. En troisième position dans l’EP, ce morceau apparait comme un murmure, un frisson, un léger « zéphyr »…

(Out le 4 Novembre)

4// « The Way We Do« 
Enfin, pour conclure ce voyage, B L O W nous lâche un dernier morceau qui arrive comme un récapitulatif de tout l’EP. Basculant entre voix sensuelles et rythmique entrainante, le quatuor nous prouve encore une fois qu’il a su tirer le meilleur de chacun de ses membres afin de créer un univers complet, riche et très personnel.

(Out le 4 Novembre)

Links

Blow // FacebookSoundCloud
Dealer de Musique // Facebook



About the Author

Robin
Maitrise l'art ancestrale du Kamehameha // robin@the-chemistry.net




 
Les articles
 

 
The Chemistry TV logo

Grande annonce : The Chemistry Magazine devient The Chemistry TV

Yo les nazes ! Comment ça nous avons disparu ? Le sourire au lèvres, certains nous croyaient déjà morts, en imaginant la fin des rebelles de la blogosphère ? Il […]
by Marlène Daisy

 
 

Nouveau level de franchi pour « Manifesto »

Manifesto… Manifesto.. Et oui mon chimiste tu as déjà entendu ce nom quelque par chez nous… Il y a de ça quelque temps je le classais au rang de « […]
by Robin

 
 

Organic Chemistry #15

Tatouages, photographies, typographies… Tous ces mots, activités ou passions, sont peut-être différents pour vous mais en réalité, ils se rassemblent tous sous les mêmes thèmes entre créativité et partage. Depuis [&h...
by Marlène Daisy

 

 

Organic Chemistry #14

Tatouages, photographies, typographies… Tous ces mots, activités ou passions, sont peut-être différents pour vous mais en réalité, ils se rassemblent tous sous les mêmes thèmes entre créativité et partage. Depuis [&h...
by Marlène Daisy

 
 

L’eSport & Overwatch : The Chemistry soutient AvecLe6 !

T'étais pas prêt à ce qu'on soit supporter. C'est pas grave, on t'aime toujours, mais pas autant que AvecLe6.
by Pieral

 



0 Comments


Soyez le premier à commenter!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *