The Chemistry Magazine : Online magazine covering music, art, fashion and more
Online magazine covering music, art, fashion and more


Art and Design

28 juillet 2016

Fast food visuel avec Don Elektro

English Version (Click Here)

Some fast food for your eyes thanks to Don Elektro

Digital art seems to be like a logical evolution. In general, this art let us redesign what we already saw and our use of technologies. The creation of dematerialized pieces opens even more possibilities when it comes to the exchange with the viewer. New technologies also bring new type of aesthetics and new questions.

As he is obsessed with visual art since his childhood, Don Elektro gets quickly interested in the way people envisioned art. Don is a kid from the generation Y who grew up in Leipzig as the use of computers was something very new for the world. As the cold war comes to an end and Germany knows the beginning of globalisation, big sociocultural changes are also happening. After a youth immersed in hip hop and street art, Don gets interested in underground electronic music.

02

Visual creation becomes a kind of personal therapy for the guy : a way to make something of his time and his mind using his creative skills. Social medias allow him to discover communities of people enthusiastic about digital art with whom he can exchange and share his productions. Don Elektro has been really inspired by glitch art, however his will was to go even farther. The saturated and unstructured aspect of his art embodies his personality divided into two parts : him and his self-destructive alter ego.

Don Elektro invites us in a parallel dimension where existence is infinite. He uses the internet as database of visual resources. His works is then all about transforming things. Just like a phoenix rising from the ashes, the artist seizes, destruct pictures to recreate new pictures from it. Several themes are used by Don such as technology, the internet, human beings, brands, addiction, transcendence, nature and the existence. Don questions and criticises the overconsumption of pictures brought by everyday life.

He describes his own visual aesthetic as « fast food » for the eye and his reflexion as an post-internet approach. The goal is to transcend the temporal perception of human being. As he creates, Don Elektro takes distance from standard notion of time in order to create and imagine something new and tackle the issue of the human condition.

http://donelektro.tumblr.com
https://www.instagram.com/donelektrodon/

Translated by Sarah Régis Lydi

tumblr_odkbzwj6pf1u5zseko1_1280tumblr_odim4rpdmf1u5zseko1_128003 04 06 0507-ok-pour-la-dernia%c2%a8re

L’art numérique apparait aujourd’hui comme une évolution logique. D’une manière globale, il permet de repenser l’approche de l’artiste face aux technologies disponibles. La création d’oeuvres dématérialisées ouvre un horizon infini de possibilité tant dans la conception que dans l’échange avec le public. Ces nouvelles technologies amènent de nouveaux esthétismes, questionnements et usages.

Obnubilé dès l’enfance par l’art visuel sous toutes ses formes, Don Elektro porte très tôt dans sa vie un intérêt particulier pour la pensée artistique. Originaire de Leipzig, Don Elektro est un kid de la génération Y. Il a grandi dans les 90’s avec l’arrivée de l’ordinateur personnel et des premiers jeux-vidéos. En Allemagne, la fin de la guerre froide et le début de la mondialisation entrainent d’importants changements socioculturels. Après une adolescence orientée vers le hip-hop et le graffiti, il s’enfonce dans l’univers des musiques électro underground.

02

Une période de réflexion sur sa situation le mène vers une recherche identitaire, et de quête de sens de l’existence. La création visuelle lui est apparue comme un acte de self thérapie. Un moyen d’utiliser son temps et son esprit d’une manière créative et positive. C’est à travers les réseaux sociaux qu’il découvre des communautés de passionnés par l’art numérique avec lesquels, il va échanger et partager ses productions. Don Elektro a été fortement marqué par le glitch art sans pour autant s’y limiter. L’aspect saturé et déstructuré instaurent un lien symbolique entre lui et son alter ego autodestructeur. Il y voit dans cette technique un moyen de matérialiser son état d’esprit et ses sentiments pour s’en libérer. En s’appropriant l’esthétique visuelle du glitch, il cherche à développer un sens plus profond, établir une interaction entre lui et les autres à plusieurs niveaux de perception.

À travers une vision cyclique du temps, Don Elektro nous invite dans une dimension parallèle où l’existence apparaît infinie. L’internet lui sert de base d’images comme ressources visuelles. Son travail consiste à transformer. À l’image d’un phénix qui renaît de ses cendres, il s’approprie, détruit ces images pour les faire revivre sous une nouvelle forme. Une subtile recherche d’équilibre permet de donner un fort impact à l’image. On y retrouve des thématiques récurrentes telles que la technologie, l’internet, l’humain, les marques et l’industrie, l’univers médical, l’addiction et la transcendance de soi, la confrontation à la nature ou encore l’existence. Ses compositions questionnent et critiquent la surconsommation quotidienne d’images auquel est exposé l’oeil humain. Le rendu est à la fois brut et sensuel, parfois aseptisé et froid. Cela s’oppose au traitement “habituel” de l’image qui se veut le plus souvent assujetti à des codes de perception commerciaux et marketing.

Il présente lui même l’esthétique visuelle qu’il développe comme du « fast food visuel » et sa réflexion s’ancre pleinement dans une approche dite « post-internet« . L’objectif est de transcender la perception temporelle du genre humain. Dans son acte créatif, Don Elektro s’extrait des notions standardisées du passé, présent ou futur pour créer et imaginer. D’après un point de vue holistique, cela lui permet d’aborder la complexité et l’infinité de notre condition humaine.

http://donelektro.tumblr.com
https://www.instagram.com/donelektrodon/

  tumblr_odkbzwj6pf1u5zseko1_1280 tumblr_odim4rpdmf1u5zseko1_1280 03 04 06 0507-ok-pour-la-dernia%c2%a8re



About the Author

Valentin Amossé
Directeur de création et designer visuel, mon intérêt pour l’échange et l’écriture me motive à partager régulièrement mes articles avec vous.




 
 

 

Organic Chemistry #15

Tatouages, photographies, typographies… Tous ces mots, activités ou passions, sont peut-être différents pour vous mais en réalité, ils se rassemblent tous sous les mêmes thèmes entre créativité et partage. Depuis [&h...
by Marlène Daisy

 
 

Organic Chemistry #14

Tatouages, photographies, typographies… Tous ces mots, activités ou passions, sont peut-être différents pour vous mais en réalité, ils se rassemblent tous sous les mêmes thèmes entre créativité et partage. Depuis [&h...
by Marlène Daisy

 
 

Organic Chemistry #13

Tatouages, photographies, typographies… Tous ces mots, activités ou passions, sont peut-être différents pour vous mais en réalité, ils se rassemblent tous sous les mêmes thèmes entre créativité et partage. Depuis [&h...
by Marlène Daisy

 

 

The Chemistry recrute !

The Chemistry est en évolution et de ce fait, nous recherchons des rédacteurs SÉRIEUX, motivés, bénévoles, possédant un esprit d’analyse et une bonne qualité rédactionnelle. Voici les profils recherchés 2 […]
by Marlène Daisy

 
 

Brian Donnelli aka Kaws : ce blaze qui veut dire beaucoup.

Qui est Kaws ? je suis sûr que tu as déjà entendu parler de ce patronyme si tu t’intéresses un peu au monde de la basket… mais le connais-tu vraiment ? […]
by Kevin.V

 



0 Comments


Soyez le premier à commenter!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *