The Chemistry Magazine : Online magazine covering music, art, fashion and more
Online magazine covering music, art, fashion and more


Music

23 mai 2012

Indie Music / Indie Film: Les années 80

Les chères années 1980 … Riches en musique, riches en cinéma, riches en évènements …

Cette décennie bien mouvementée nous laisse parfois nostalgiques quand il s’agit de style capillaire ou style tout court. Qu’aurait été notre monde sans le cube Rubik, les épaulettes, les leggings, les tortues ninjas, l’Atari, la Nintendo, le Macintosh, MTV, la Boombox, le Walkman, les Simpsons, Barbie, Gi Joe, Super Mario Bros et Pac Man ?!? Les eighties, génération de la démesure où l’excès est le mot d’ordre, ne sont pas passées inaperçues …

À la fin des années 70, le paysage musical se redéfinissait entièrement avec la démocratisation de procédés électroniques développés dans la musique par des groupes tels que Kraftwerk ou Cabaret Voltaire. L’essor de ce nouveau format sera le leitmotiv de la génération 80, qui se verra envahie par une multitude de nouveaux genres musicaux. À noter, la New Wave avec, entre autres, Depeche Mode, Talking Heads et New Order; le hip-hop de Run DMC, des Beastie Boys et de Public Enemy et la scène électro de Detroit et Chicago. Dans un autre registre, le hard rock était à son apogée avec Metallica, Def Leppard, les Guns et la pop de Madonna, Prince ou Michael Jackson reste légendaire. MTV lançait son premier clip, « Video Killed the Radio Star », « Thriller » établissait un record de ventes à ce jour inégalé, et John Lennon se faisait assassiner par un fan … Comme disait Bob : « The times they are a changing ».

Côté cinoche, cette troisième partie de la série Indie Music/Indie Films, se révèle plus délicate. Il va sans dire que les 80’s ne sont pas le Golden Age du cinema indé … Au contraire, cette décennie est marquée par les blockbusters à la Indiana Jones et Retour vers le Future ou les teen comedies de John Hughes. Le concept de ces années était le profit basé sur des films à la narrative simple, efficace et facilement distribuable. Cependant, il est intéressant de noter certains compositeurs originaux comme Brian Eno, John Carpenter ou Vangelis, qui ont su profiter de cette renaissance musicale pour explorer l’identité d’une bande son d’un film.

En voici quelques exemples…

 










Pour revoir les autres articles de la série :

Indie Music / Indie Films: Les années 90
Indie Music / Indie Films: Les années 2000



About the Author

Admin
Promos : Contact@the-chemistry.net / Partenariats : Daisy@the-chemistry.net




 
Les articles
 

 

Samifati, l’homme qui mélangeait violons et pads avec classe.

Jouer du violon. Sur papier, ce n’est pas le truc le plus sexy que l’on puisse imaginer. Pendant que certains vont s’imaginer de belles montées orchestrales sur fond de toussotements […]
by Pieral

 
 

Des hoodies par le Champion du hoody… Champion !

Définitivement le hoodies était la pièce de l’année, l’indémodable était redevenu trends comme jamais. Entre les modèles unis, à motifs, ou à logo qu’on a vu débarquer, certaines marques ont […]
by Kevin urkel

 
 

« Drowning In You », ou « l’eargasm » absolu

Mention un peu spéciale aujourd’hui mon chimiste, je dois l’avouer ! Figure-toi que je suis parti à la rencontre de quelqu’un d’assez spécial pour moi. En effet, il y a […]
by Robin

 

 

La triloknit, épisode 1 : Asics, le nouvel entrant

Ah le Knit… Quelle superbe innovation. On reviendra sur la création de la matière, le design et la technologie la plus légère du sneak game dans l’épisode 3 (teaser, teaser, […]
by Kevin urkel

 
 

« Rooftops Horizon », back at it again.

Bon maintenant mon chimiste interdit de dire que tu ne les connais pas. Nos parigos de « Rooftops Horizon » ce n’est pas la première fois que tu m’entends parler […]
by Robin

 




0 Comments


Soyez le premier à commenter!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *