The Chemistry Magazine : Online magazine covering music, art, fashion and more
Online magazine covering music, art, fashion and more


Interview

28 octobre 2013

Interview: Sacha Mambo (Macadam Mambo Edits)

More articles by »
Written by: Admin
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Originaire de Paris et maintenant basé à Lyon, le label Macadam Mambo Edits est spécialisé dans la sortie de ré-édits dits « Disco» (ou plus exactement de musiques obscures, oubliées, souvent folles et surement festives) sur vinyl. Le label Conçu en 2008 sous la forme d’un collectif de DJ par Sacha Mambo, Guillaume des Bois et HD Project avait pour but premier d’organiser des soirées et de créer un éclectisme musical (House, Disco, Techno…) au sein d’une même party, sortant du carcan strict proposé en club à l’époque. Au grès du temps comme toute jeune entreprise qui se développe, les échecs et les réussites se sont succédés, mais une image s’est forgée avec une esthétique musicale forte, sans concession, une envie d’imposer l’exigence d’une culture musicale grandissante.

C’est en 2012 que Macadam Mambo prend un nouvel élan en devenant un label à part entière, sous l’impulsion de Sacha et Guillaume décidés à sortir leurs édits sur support physique. Rapidement ils intègrent de nouveaux membres sur les releases, les Macadam Mambo Edits étaient nés.

On a eu l’occasion de poser quelques questions à l’un des fondateurs du label, Sacha, découvrez son interview :

Français

Peux tu nous parler de ton parcours ? Comment en es tu arrivé a signer ces edits ?

J’ai toujours aimé la musique, j’ai commencé à acheter des cassettes et des disques quand j’avais 11 ans… Vers 15 ans j’ai commencé à acheter mes premiers vinyles, j’écoutais énormément de Hip Hop à cette époque (94-95), ça m’a donné envie de m’acheter des platines pour scratcher, mais je ne l’ai pas fait, pas assez de tunes et d’autres trucs dans la tête comme le skate et le graffiti… C’est à 23 ans que je me suis sérieusement mis dans le DJing… Puis 3 ans plus tard j’ai commencé à produire mes propres tracks, j’étais très techno à cette époque (2006). Comme j’étais boulimique de musique, j’ai découvert une multitude de disques dans tous les genres (House, disco, post punk, dub, experimental, acid ou même musique classique) en digguant un max ( je joue uniquement sur vinyle), qui ont fait ce que je suis aujourd’hui. J’ai commencé à faire des edits sur des tracks de disco que j’adorais mais qui avaient des parties trop kitsch pour être jouées, puis j’ai laissé de côté tout ça… L’année dernière, avec mon ami Guillaume des Bois avec qui j’avais monté le collectif Macadam Mambo, on s’est décidé à sortir nos edits de Disco. C’est comme ça que ça a démarré.

Macadam Mambo ? Pourquoi ce nom ? Un réel amour pour le mambo ou un hommage déguisé a Goteiner :o) ?

C’est un chouette nom, je trouve ! J ‘ai déjà reçu quelques critiques sarcastiques à propos du « mambo », comme tous les beaufs qui ne connaissent que mambo N°5, mais je m’en bat les cacahouètes.. « Macadam » ça vient des Bérurier Noir « Macadam Massacre », c’est un hommage… « Mambo » ça représente le Vaudou, c’est le nom des prêtresses dans cette religion à Haïti. Ça fait un bon alliage assez représentatif de ce qu’on aime dans la label, les trucs barrés et psychédéliques.

Les artistes choisis pour être retravaillés sont très variés et d’une sphère très éloignée. Dassin, Fontaine, Ian Dury, Peter Godwin… C’est un peu votre force au label ? Ce décalage pop ?

Complètement ! J’aime bien l’idée que ça donne l’impression d’écouter la bande FM d’avant 86, ce n’est pas vraiment un choix, ça s’impose dans le fait qu’on ne sort que ce qu’on aime. Je reçois pas mal d’edits, qui sont en général très bien, mais il manque souvent ce petit décalage que j’aime dans la musique. Il faut que ce soit un peu barré, pour que cela ai un intérêt à être pressé sur vinyle. Après pour les edits j’ai une règle si l’original est déjà très bien, ça veut dire qu’il n’a pas besoin d’être édité, et qui plus est si le disque est ultra facile à trouver.

D’autres DJs et producteurs travaillent pour Macadam Mambo Edits, c’est toi qui va les chercher ou ce sont eux qui te sollicitent ?

Oui et non, ça dépend, je préfère solliciter les gens mais ce n’est pas une règle. Il y a eu Tee Two Mariani, qui avait fait l’edit du jardinier (Dassin), je lui ai demandé parce que ça faisait plus d’un an et demi que j’écoutais ce track et que personne ne l’avait encore sorti. Après on a eu nos potes de Loisirs Modernes sur le MME202 qui avaient fait un chouette rework de Rod Stewart… Sur le MME303 Fabio Mayday qui m’avait proposé plusieurs edits, j’ai choisi celui de Fontaine avec Chicago Art Ensemble… et en même temps j’ai demandé à nos amis de Bernadott de participer, d’où cet extraordinaire hybride techno-punk « Breakin’ Down The Wall ». Le MME404 est vraiment intéressant puisqu’il est uniquement dédié à l’ex-Yougoslavie, pour celui-ci, j’avais écouté un podcast d’Emir Krkic (Muslim Disco Club) dédié à l’ex-Yougoslavie et la Bosnie, dans le lot il y avait de grosses perles, du coup j’ai demandé à Emir s’il voulait faire un edit d’un de ces tracks, il m’a demandé lesquels m’intéressaient, je lui en donné 4, il a fait les 4, par la suite on s’est rencontré en vrai puisqu’il est venu jouer à Lyon dans une de mes soirées. Et depuis on essaie d’inviter un « guest » sur chacune des sorties : Raphael Top Secret, Albion et Phoebus sont les 3 derniers à avoir participé. Ce qui me rend le plus fier, c’est quand ils utilisent l’étiquette « Macadam Mambo », ce qui veut vraiment dire qu’ils estiment le label, et comme ce sont tous des pointures en tant que DJ ou diggers c’est vraiment très classe.

Sur le dernier Ep Special Disco Adjustements Français il y a déjà 3 titres que je joue mais les 5 titres sont hyper efficaces, cet edit de Mesrine le Testament comment l’as tu travaillé ? On y entend Annie Girardot, ce morceau de disco à la Moroder et cette phrase ‘En fin de compte dans la vie, l’important c’est de continuer de danser’, ça sort d’où ?

Le MME606, c’est pour rendre ses lettres de noblesse à la France qui est un très grand pays musical, surtout dans la période 70-80’s. L’edit de Mesrine Le Testament, vient du premier film sur Jacques Mesrine en 84. Il y a un enregistrement original où on entend la voix du vrai J. Mesrine posée sur la bande son de Midnight Express par Moroder. Comme ils n’avaient pas dû avoir les droits pour reprendre le track à l’époque, ils ont fait une espèce de fausse cover, les textes sont différents eux aussi… J’avais cette BO de J.P. Rusconi avec la version instrumentale, du coup j’ai fait un mashup entre le la musique et les parole du film, c’est un peu complexe techniquement, mais j’adore le résultat. La voix féminine n’est pas d’Annie Girardot, mais de Caroline Agular.

A en croire les retours, ça va plutôt bien pour Macadam Mambo ?

Plutôt bien, oui, il y a beaucoup de gens qui sont très enthousiastes sur le label, on vend plutôt bien et rapidement ce qui nous permet de presser de nouvelles sorties, 7 disques en un an c’est carrément pas mal !

En tant que DJ, ce retour du vinyle t’inspire quoi ?

Je suis content, parce que ça va imposer un standard de qualité, qui avait disparu ces dernières années. Les kids sont à donf dessus, comparé à il y a 5 ans en arrière quand tous les mecs te sortaient leur traktor c’est rassurant. Je joue sur vinyle depuis que j’ai commencé, j’ai dû utiliser le CD 3 fois pour essayer des tracks que j’avais produit… Je suis pro vinyle, ayatollah, tout ce que tu veux, pour moi la musique ne va pas sans ce support, c’est comme s’il y avait ce vaudou quand tu vois tourner la galette, le jour où on me dit que je ne peux plus jouer en vinyle, j’arrête, je ne verrai plus l’intérêt de continuer à jouer.

Quels sont tes projets pour la suite ? Propre production ou tu vas continuer de dénicher les petites perles a re-éditer ?

On vient de lancer une nouvelle série : « Macadam Mambo Trax » pour sortir des prods à nous et à d’autres, avec une charte graphique orientée rétro porno. J’ai fait le MMX101 qui vient de sortir sous mon pseudo MZKBX, « Dumm Beat » avec un remix de Samo DJ, qui est une grosse tuerie. L’EP est très ghetto, Hip House is back! A la fin du mois ou début octobre, donc assez rapidement, il y a le MMX202 avec le groupe Joe’s Bakery Band. Ce sont des anciens de Leeds, leur musique est incroyable, baléarique, érotique et old school, c’est une sorte de rock californien très synth pop, on dirait presque la BO de Miami Vice, imaginez cette Testarossa blanche qui roule le long de l’océan face au coucher de soleil.. Puis il y aura dans la foulée un EP de Mituo Shiomi, un japonais qui fait une superbe Chicago House très mélodique. Sinon niveau edit pour le moment on se calme un peu, on va voir ce qu’on prépare avec Guillaume, faudra attendre décembre. Et puis sous mon pseudo MZKBX j’ai mon premier album qui devrait sortir d’ici octobre/novembre sur le label Karat, c’est un album très personnel très acid, chicago, voir new wave. J’ai commencé à le produire en 2011, je l’ai fini cet été.

Quels sont tes coups de cœur ? Disques, artistes ?

Beaucoup de coups de coeur ces derniers temps, un gros flash pour le label Antinote, qui a sorti des gros disques cette année autant au niveau musique que visuel. Sinon le label L.I.E.S. m’impressionne vraiment par la qualité constante de ses sorties.. le label Nation qui vient de sortir l’album de Charles Manier qu’on attendait depuis un bail… MOS, Rotating Soul Records, Let’s pet puppies, Domestica, Born Bad, Sex Tags Mania, Crème Org., etc, etc.. beaucoup de labels que je suis de très près. Sinon les artistes qui me parlent le plus en ce moment, Traxx pour ses DJ sets inconditionnels, ce mec est ouf.. Albion gros gros tueur à gage en Disco, ce mec est sans doute le meilleur digger et DJ dans le genre.. Samo Dj qui a sorti les 2 grosses pépites de l’année dernière, puis Svengalisghost, Legowelt, et beaucoup d’autres… et puis en vieilleries bon là c’est pas la peine tous les jours j’ai un nouveau héros!

Alors t’es plutot Mambo N°5 ou Mambo du Decalco ? (je te rassures it’s a joke :o)

Se reporter à la question n°2.

English

 Can you present your professional path please? How did you end up working on all these projects?

I always loved music and I’ve started buying tapes and records at eleven. By the age of 15 I’ve started buying my own vinyls. I used to listen a lot of hip hop music at that time (around ’94/’95) and I it made me want to buy my own turntables and scratching everything I could, but I did not, I did not have enough money and I had other stuff like skateboarding or graffiti in my head. I was really into Djing only by the age of 23. Three years later, I’ve started producing my own tracks and I was in my “techno” phase (2006). As I was literally a “musicaholic”, I’ve discovered all kind of records in every styles (House, disco, post punk, dub, experiment, acid or even classical music). I was looking for anything good and digging for a these gems as much as I could (I only use vinyl). That’s what makes who I’ve become now. I began to make edits using my favourite disco kitsch tracks but then I stopped and went in another direction… Last year, my friend Guillaume des Bois -with whom I’ve created Macadam Mambo- and I have released our Disco edits. That’s how I’ve started things.

Why did you choose Macadam Mambo as your name? Is it a way to express your love for mambo or are you secretly paying tribute to Goteiner ?

I don’t know, I think it’s nice! I heard some sarcastic things about the “mambo” thing mainly coming from these jackass who only know the song “Mambo N°5”, so I don’t really give a damn actually. The word “Macadam” comes from the song called “Macadam Massacre” by the french band Bérurier Noirs, it is a tribute indeed. On the contrary “Mambo” embodies voodoo, that’s the name of a priestess coming from Haiti. These two words are like a good representation of what we like, crazy and psychedelic stuff.

 You choose to work on various types of songs that are often far away from your original type. Indeed, you chose Dassin, Fontaine, Ian Dury, Peter Godwin… The fact you are doing so is like the strength of your record company, right?

Absolutely! I like the fact when you listen to what we do, you have sometimes the feeling that you are listening to old -before ’86- radios. You don’t really have the choice in the fact that we only play and do what we like. I get a lot of edits which usually really good but I don’t really feel this contrast that I like to hear in music. It has to be a little bit wacky you know so it’s interesting enough. When it comes to edits when the original version is really good, I have one rule: no editing needed -especially when you can easily find this record.

There are many other DJ and producers who work with and for Macadam Mambo Edits. Did you look for them or did they ask you to work with them?

Well, it depends and I would say yes and no. I’d rather look for people I will work with, but that’s not necessary how things always happen. Tee Two Mariani has edited “le jardinier” (Dassin) and asked him to do so because I was listening to this track for about a year and a half and nobody did anything with it. Then they were our mates from Loisirs Modernes on the MME202 who did a great job on Rob Steward rework. Fabio Mayday offers me several edits for the MME303 mix and I chose the Fontaine one with Chicago Art Ensemble. On the same token I ask our friends Bernadott to participate to this extraordinary hybrid techno-punk thing we were producing with “Breakin’ Down The Wall”. The MME404 mix is quite interesting as it is mainly dedicated to ex-yugoslavia. For this one I had to listen Emir Krkic’s (Muslim Disco Club) podcasts which were exclusively on ex-yugoslavia and Bosnia. I found huge gems in these, so I asked Emir if he wanted to work with us on one of his tracks. Then he asked me which one was interesting me the most, I gave him four tracks and he worked on them. Later on we met for real as he came to Lyon for one of my parties. Ever since we worked with him we try to invite a “guest” on each release. Raphael Top Secret, Albion and Phoebus are the last three who worked on a project with us.

I’m particularly proud of the fact that these artists use the tag “Macadam Mambo”. I mean it really shows how they reckon our record company. All of them are huge DJs or diggers so that’s really dope.

On the last EP SPecial Disco Adjustements Français, there are already 3 titles that I play but every 5 of them are effective, that edit from Mesrine Le Testament, how did you work it out? We can hear Annie Girardot, that disco song that sounds like Moroder and a sentence « Enfin de compete dans la vie, l’importance c’est de continuer de dander », where does that come from ?

The MME606, is used to give back to France her noble letters because it is a huge musical country, especially in the 70s and 80s.
The edit from Mesrine Le Testament, comes from the first movie about Jacques Mesrine in 1984. There is an original recording where we hear the real voice of J. Mesrine set upon the original soundtrack of Midnight Express by Moroder.
Since he wasn’t supposed to have the legal rights to take that track, they did this kind of « fake cover », the texts are different too. I had this OST by J.P Rusconi with the instrumental version.

Believing the critics, it’s going pretty well for Macadam Mambo, right ?

Pretty good, yeah, there are a lot of people that are like really enthusiastic about the label, our sells are going pretty well which permits us to rapidly organize new launches. Seven discs in a year, that is more than pretty good !

 As a DJ, how do you feel about vinyls coming back?

I’m glad , because it will impose a quality standard, which had disappeared in the last few years. Kids are all over it, compared to 5 years ago when everybody was using their traktor, it is reassuring.
I play on vinyl since I started, I might have uses CD, like what… 3 times, to try tracks I have produced… I am pro vinyl, ayatollah, whatever you want, for me music is not going without this support, it is as if there was this voodoo when you see the disk turn, the day I will be told I can’t play vinyls, I’ll stop, I don’t see the point in continuing.

What are your plans for the future? Own production or you’ll continue to find small gems to re- edit?

We have just launched a new series : « Macadam Mambo Trax » to release some of our prods, but also other aritsts’, with a retro-porn oriented graphic chart. I made the MMX101 which just came out under my alias MZKBX, « Dumm Beat » with a remix of Samo DJ, which is a banger. The EP is really ghetto, Hip House is back !
At the end of the month or at the beginning of october, so rather quickly, there’s the MMX202 with the band Joe’s Bakery Band. They are from Leeds, have been in the scene for a long time, and their music is amazing, balearic, erotic and old school, this is kind of a very synth pop californian rock, it’s almost like the soundtrack of Miami Vice, picture this white Testarossa running along the ocean facing sunset… Then there will be an EP from Mituo Shiomi, a japanese that makes some incredibly melodic Chicago House.
Otherwise regarding edits, we’re slowing down a bit right now, we’ll see what we can work out with Guillaume, have to wait until december.
And finally under my alias MZKBX, I have my first album that should be out in october/november on the label Karat, it is a very personnal album, really acid, chicago, or even new wave. I started production in 2011, I finished this summer.

What are your favorites ? Discs, artists ?

Many favorites lately, first that comes to my mind is the Antinote label which has released some big hits this year both musically and visually.
The label L.I.E.S also, left quite an impression on me, with the consistent quality of its releases… the label Nation which just released the Charles Manier’s album that we were eagerly waiting for.
Mos, Rotating Soul Reccords, Let’s pet puppies, Domestica, Born Bad, Sex Tags Mania, Crème Org, etc, etc… a lot of labels that I am following pretty closely.
On the other hand the artists who speak to me the most right now, Traxx for his unconditional DJ sets, this guy is crazy… Albion big big Disco hitman, the man is probably the best digger and DJ in the genre… Same DJ who released the 2 big gems of last year, then Svengalisghost, Legowelt, and many more… and talking about oldies I won’t even go there I have a new hero everyday !

So you’re rather Mambo No. 5 or Mambo Decalco ? ( No worries it’s a joke : o)

See Question 2

Links : Soundcloud / Facebook / Website

Translated by Sarah, Saïkou & Antoine



About the Author

Admin
Promos : Contact@the-chemistry.net / Partenariats : Daisy@the-chemistry.net




 
 

 

Xendera est LA nouvelle application qui va te motiver (enfin normalement) !

Xendera c’est quoi ?! Ça signifie « chemin » en basque et ça se prononce « chendera ». Bon déjà avec cette petite explication, tu auras moins l’air d’un con […]
by Marlène Daisy

 
 

Donarra – Les Sentiments De Shiva EP : « Namasté »

Si l’on pensait un jour que le Dieu Shiva s’adonnerait à se laisser porter par une rythmique musicale orchestrée par le marseillais Donarra sur ce moyen format intitulé « Les […]
by David

 
 

Les coupe-vents les plus sympas du printemps !

Qui a dit que le K-way était has-been ?! Cette célèbre veste synthétique des années 90 que tu n’osais mettre qu’en dernier recours, cette même veste dont tes parents te […]
by Kevin.V

 

 

Brian Donnelli aka Kaws : ce blaze qui veut dire beaucoup.

Qui est Kaws ? je suis sûr que tu as déjà entendu parler de ce patronyme si tu t’intéresses un peu au monde de la basket… mais le connais-tu vraiment ? […]
by Kevin.V

 
 

Découverte/20 – Geoffroy, la claque musicale venue du Canada.

Ha le Canada ! Son climat typique des meilleurs congélateurs, des meilleurs rayons électroménagers, sa gastronomie qui en fait baver plus d’un et ses artistes musicaux si chers au cœur […]
by Pieral

 



0 Comments


Soyez le premier à commenter!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *