The Chemistry Magazine : Online magazine covering music, art, fashion and more
Online magazine covering music, art, fashion and more


Fashion

3 février 2017

Nike lance la ruée vers l’or avec la Air max zéro « Gold Dart » !

La Air Max Zéro ou « The one before the one » a une histoire assez peu commune : en effet, cette dernière a été dessinée en 1985 par un certain Tinker Hatfield, 2 ans avant la sortie de la Air Max One. Cependant, faute de design, cette paire est restée pendant 30 ans dans un placard dans les bureaux de la marque américaine. Et puis un jour de l’année 2015, Nike annonça la sortie de la Zéro, celle qui précède la One.

Si on pose particulièrement l’œil sur la paire, on ne leur trouvera pas grande ressemblance à part le travail de la midsole et de l’outsole (légèrement retravaillée plus fin et plus moderne), la paire enregistre bien-entendu la présence de l’unité Air sole. Pour ce qui est de l’empreigne, peu de ressemblances avec sa descendante, beaucoup plus sportive, et bien moins « retro ». La AM Zéro est légèrement plus basse et son chausson se rapproche plus d’une Janoski Max. Pour le swoosh, là aussi, il est diffèrent : plus gros et moins intégré au design si on le compare avec la AM 1. Ce dernier est accompagné d’une petite mention « AIR ».

La paire est plus agressive et plus fittée, cela ne fait aucun doute. Autre différence à ne pas sous-estimer : la languette est intégrée à la structure de la paire à l’image du chausson d’une Air Huarache ou d’une Asics Gel Lyte V.

Pour cette nouvelle version « Gold Dart », on retrouve la petite Zéro pour dames. En effet, pour chiner la paire, il faut avoir un pied qui chausse entre le 36 et le 40 (Wesh Gulliver). Cette dernière a pour couleur principale un lumineux jaune/or, un empiècement noir pour faire ressortir des finitions « Cool Grey ».

Le résultat ? On a une paire ultra dynamique et confortable habillée d’un colorway super lumineux.

Dispo autour des 140 € comme son ascendante, la paire est actuellement présente sur le shop Corner Street !

Vu qu’on est plutôt cool avec toi mon chimiste, voici le lien pour la chiner ! ICI

Crédits photos : Corner Street



About the Author

Kevin urkel
Un barbu sneakerhead à qui Vegeta a légué la technique du Final Flash & les 7 Dragon Balls. (Sneakers, NBA, Lifestyle, Musique, Art, Food, Photographie) / Ig: Passionurkel / mail: urkel@the-chemistry.net




 
Les articles
 

 

Donarra – Les Sentiments De Shiva EP : « Namasté »

Si l’on pensait un jour que le Dieu Shiva s’adonnerait à se laisser porter par une rythmique musicale orchestrée par le marseillais Donarra sur ce moyen format intitulé « Les […]
by David

 
 

Les coupe-vents les plus sympas du printemps !

Qui a dit que le K-way était has-been ?! Cette célèbre veste synthétique des années 90 que tu n’osais mettre qu’en dernier recours, cette même veste dont tes parents te […]
by Kevin.V

 
 

Brian Donnelli aka Kaws : ce blaze qui veut dire beaucoup.

Qui est Kaws ? je suis sûr que tu as déjà entendu parler de ce patronyme si tu t’intéresses un peu au monde de la basket… mais le connais-tu vraiment ? […]
by Kevin.V

 

 

Découverte/20 – Geoffroy, la claque musicale venue du Canada.

Ha le Canada ! Son climat typique des meilleurs congélateurs, des meilleurs rayons électroménagers, sa gastronomie qui en fait baver plus d’un et ses artistes musicaux si chers au cœur […]
by Pieral

 
 

Après le pack Silver Bullet, Nike balance le Metallic Gold.

Plus besoin d’aller à Denver pour voir les Nuggets (traduction littérale de « pépite d’or » pour les non fanatiques de Shakespeare) #NBAJOKE. Une vague de lingots d’or tombe sur l&rsqu...
by Kevin urkel

 



0 Comments


Soyez le premier à commenter!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *