The Chemistry Magazine : Online magazine covering music, art, fashion and more
Online magazine covering music, art, fashion and more


Art and Design

8 décembre 2011

Oeil Musical / Leonard de Leonard – Euphorie (w/ Interview)

 

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau numéro de l’Oeil Musical.

Avant de commencer, j’aimerai revenir rapidement sur l’article de la semaine dernière. J’ai eu des feedbacks comme quoi le tutoriel n’était pas assez développé. Alors j’ai repris les choses en main pour vous pondre un tuto vidéo! Ainsi, vous pouvez désormais apprendre comment reproduire l’effet utilisé dans le clip « MGMT – All we ever wanted was everything » EN CLIQUANT ICI!

J’espère qu’il vous éclairera. Passons maintenant à ce deuxième numéro.

Euphorie, c’est un peu ce que l’on ressent en regardant cette vidéo réalisée par Raphaël Hache. Ce Parisien a su réunir plusieurs arts et univers graphiques.

Je vous laisse tout d’abord visionner le clip avant de vous montrer tout ce qu’il renferme.  En supplément dans cet article: l’interview de Leonard de Leonard et un nouveau tutoriel à la fin. Enjoy.

 

Graphique tout d’abord, avec les talentueux Metroplastique composés du couple SupaKitch et Koralie. Ces deux artistes contemporains, à la notoriété grandissante, qui nous proposent des travaux très colorés, un peu kitch, mais avec des détails impressionnants. Supakitch organise également des sessions tatouages chez Bleu-Noir à Paris. C’est d’ailleurs là-bas qu’il a déjà collaboré avec Hache, notre réalisateur. Si vous êtes intéressés par un tatoo, adressez-lui un mail (supakitch@gmail.com). De plus, il a exposé récemment sa galerie d’art intitulée « Clé de Soul ». C’était à la Galerie LJ de Paris. On pouvait y admirer ses toiles où il alliait peinture acrylique, spray, aérographe et posca.

Musical ensuite, avec le nouveau projet de Leonard de Leonard: « Motion Works ». Leo est un artiste multi-tâches: on le rencontre dans des domaines allant de DJ / Producteur jusqu’à manager de son label « Leonizer Records » en passant par organisateur des soirées « Leonizer Party ». Motion Works a pour but d’habiller l’image à travers la musique. La première étape de ce projet se concrétise ici avec le titre « Euphorie ». Cependant, il nous propose également un deuxième titre sur cet EP: « Fulguration » qui a été produit pour l’inauguration d’un immeuble en suisse utilisant du mapping vidéo sur les façades du bâtiment. Cette performance a été réalisée par le graphiste Damien Elroy Vignaux. Ainsi, le duo « The Escapists » continu de briller. Et en prime pour The Chemistry, il a accepté de répondre à quelques-unes de mes questions:

Interview w/ Leonard de Leonard

1. Comment as-tu rencontré le couple Metroplastique?

On a beaucoup d’amis en commun comme Elroy ou DLid par exemple, du coup on a fini par se voir et développer des projets ensemble. J’ai sorti sur mon label le morceau de Dlid « Colors in your hands » illustrant leur première vidéo Poska. Metroplastique sponsorise par ailleurs The escapists.

2. Pourquoi as-tu décidé de collaborer avec ces deux artistes?

C’est Supakitch qui me l’a demandé. Lui et Coralie avaient été filmés par Raphael Hache et ils cherchaient une musique pour illustrer le montage. Je leur ai envoyé quelques propositions et après, j’ai développé le morceau en parallèle du montage.

3. Qu’est-ce que tu souhaitais transmettre avec le projet MotionWorks?

C’était l’occasion de sortir des morceaux inédits que j’avais ini­tialement destiné à habiller l’image. Cette série comprend des nouveautés mais aussi des morceaux réalisés dans le passé pour des projets artistiques ou même corporate.

4. Projettes-tu de jouer une nouvelle fois sur la vidéo pour tes prochains titres?

Pour moi, la vidéo et l’image ont toujours été super importants dans mon travail. Depuis que je sors des albums et des EP, depuis ma toute première sortie, l’image a toujours été super importante. Aujourd’hui je développe même mes morceaux avec des graphistes, comme je le fais avec Elroy par exemple, qui est mon compère dans le groupe « The Escapists ». Par ailleurs je commence un nouveau projet « Delect« , que j’ai créé avec Chris de Luca (Ex Funkstorung entre autre), nous terminons nos premiers EP en ce moment et un clip incroyable est déjà en train d’être tourné à Tokyo par mon ami Jeremy Yamamura (qui avait réalisé mon clip de Screaming Dance). Un vidéo clip érotico-gore hallucinant que je vous ferai bientôt découvrir…

 

Raphaël Hache, qui avait aussi travaillé pour Leonizer Records lors d’un concert privé de Nasser, a réussit à concrétiser et sublimer le projet « Motion Works ». Un travail de montage sans trucages, juste par la qualité des images. Il nous propose un clip qui décrit  les étapes de réalisation de ce wall painting de la conception au rendu. A noter que le graphisme établit sur cette fresque recrée la pochette de l’EP en utilisant des détails qui reviennent. On retrouve par exemple les poupées russes ou l’ours issue des Supanimals, créatures fantastiques qui peuplent les peintures de SupaKitch.

Dans la technique, Hache utilise une petite profondeur de champ. Vous trouvez ça beau? Moi aussi alors je vous propose un court tutoriel pour vous, amateurs d’images: 

 

Tutoriel: Profondeur de champ

La profondeur de champ est la zone nette de notre image. Elle dépend de plusieurs critères tels que la focale, la distance avec le sujet ou encore la taille de capteur. Cependant, lors de la prise de vue, seule l’ouverture du diaphragme va nous permettre de modifier la profondeur de champ. Ainsi, pour obtenir comme ici un sujet net avec un fond très flou, il faut choisir une courte profondeur de champ et ainsi utiliser une grande ouverture du diaphragme.

Astuce : Si vous vous zoomez, l’effet flou dans l’arrière-plan serra encore plus accentué!

CQFD.

Un autre aspect technique est intéressant ici: lors de la réalisation de la frèsque, les mouvements camera sont très peu prononcés: il utilise principalement des plans fixes pour mieux décrire alors que pour montrer le rendu final, il utilise un long travelling sur plusieurs plans qui nous donne l’impression d’un wall painting sans fin…

 



About the Author

Admin
Promos : Contact@the-chemistry.net / Partenariats : Daisy@the-chemistry.net




 
 

 

Des hoodies par le Champion du hoody… Champion !

Définitivement le hoodies était la pièce de l’année, l’indémodable était redevenu trends comme jamais. Entre les modèles unis, à motifs, ou à logo qu’on a vu débarquer, certaines marques ont […]
by Kevin urkel

 
 

« Drowning In You », ou « l’eargasm » absolu

Mention un peu spéciale aujourd’hui mon chimiste, je dois l’avouer ! Figure-toi que je suis parti à la rencontre de quelqu’un d’assez spécial pour moi. En effet, il y a […]
by Robin

 
 

La triloknit, épisode 1 : Asics, le nouvel entrant

Ah le Knit… Quelle superbe innovation. On reviendra sur la création de la matière, le design et la technologie la plus légère du sneak game dans l’épisode 3 (teaser, teaser, […]
by Kevin urkel

 

 

« Rooftops Horizon », back at it again.

Bon maintenant mon chimiste interdit de dire que tu ne les connais pas. Nos parigos de « Rooftops Horizon » ce n’est pas la première fois que tu m’entends parler […]
by Robin

 
 

Le retour de l’Air Max 1 Atmos : Cet éléphant là ne vous trompera pas !

L’élue est de retour, telle Luke Skywalker, la Air Max 1 Elephant Print est revenue des profondeurs de la force en triomphant lors du vote Back organisé par Nike en […]
by Kevin.V

 




2 Comments


  1. Superbe réal video cette fresque est magnifique !


  2. Tout d’abord félicitations pour le tuto de la semaine dernière ! pas encore eu le temps de l’appliquer mais je le trouve très instructif !
    Aujourd’hui j’avoue j’ai cherché le tutoriel….en fait le terme ne me semble pas trop approprié aujourd’hui, il s’agit plus d’une description de technique voire d’astuce pour moi.
    En tous cas à la semaine prochaine ! j’apprécie vraiment cette rubrique



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *