The Chemistry Magazine : Online magazine covering music, art, fashion and more
Online magazine covering music, art, fashion and more


Fashion

14 février 2017

On a parlé streetwear avec les créateurs de la marque Flyzer

Hum ! Comme ça sent bon, tu le sens mon chimiste ? Ça sent les bons basics, ça sent le streetwear à plein nez !

Née en plein cœur de la Pink City, Flyzer est la marque qui grimpe les échelons à la vitesse GRAND V !

Issue du génie créatif de deux potes, Flyzer s’inspire des cultures urbaines et « street-baller » qui les ont vu se réunir. Quoi de mieux que de se nourrir de ce qu’on aime le plus ?

Chez Flyzer, on aime les basics du streetwear, on aime les bons gros hoodies (l’instant cocooning lorsque tu enfiles ton hoodies… Tu le connais ? La famille !).

Bien-entendu, la marque ne repose pas que sur le célèbre « jumper », tee-shirts et autres accessoires sont aussi au programme. Celle-ci prône clairement les produits « responsables » et le « made in » France… Résultat ? Une qualité de produits autrement supérieure ! Tous ces « classics » du streetwear sont présentés avec un taf acharné sur les logos (nous, on valide le petit tank « izi » chez TC).

Le virus a vite prit : la « Flyzer Army » grandit de jour en jour et ce n’est pas prêt de s’arrêter. En effet, les deux créateurs sont en perpétuelle création de nouvelles collections et de nouveaux produits. Il va donc falloir checker les nouveautés pour les chinés mon chimiste… Et pour ça, rien de tel que l’Instagram (@flyzerbrand) et leur Facebook .

INTERVIEW

Hey Flyzer, parlez-nous de votre rencontre ?

Bastien : On s’est rencontrés au centre de formation de basket-ball au lycée à Auch. On a de suite reconnu les addicts de sape et sneakers. On partageait tous les deux les mêmes centres d’intérêts (baskets, sapes, sneakers, rap us), valeurs que l’on partage toujours autant des années après jusqu’à aujourd’hui. C’est important pour nous de se sentir frais dans les « clothes ».
Steevy : On suit depuis petits les marques streetwear. On baigne dans cette culture depuis minot. C’est le basket qui nous a réunit, aujourd’hui c’est flyzer qui continue d’entretenir cette relation plus amicale que professionnelle. Au départ, on avait plus dans l’idée de faire des stuffs cool, nos propres visu. et faire partager ça autour de nous. On a pris conscience qu’il existait une réelle demande.

Peux-tu me parler du projet ?

Bastien : La marque s’est créée le 24 Septembre 2016. Le premier mois était calme : normal comme tous les débuts. Mais rapidement, les mois qui ont suivi, on a su sortir de bons visuels dans un style épuré au bon moment. Ca a pris de l’ampleur de jour en jour, on s’est dit qu’on allaient continuer à s’investir à fond et surtout s’adapter ! Flyzer, c’est avant tout le rêve de deux bros passionnés par le streetwear qui a su se concrétiser

Pourquoi avoir choisi « Flyzer » ?

Steevy : On a choisi « Flyzer » pour sa consonance anglaise qui rappelle de suite le côté « streetwear » qu’on veut dégager. C’est un mot qui sonne bien et qui dégage une bonne vibe. Nous visons un public plutôt jeune qui aime la culture streetwear, les amateurs de Hoodies, Beanies caps ou autres…
Bastien : Les projets futurs sont de se développés encore plus, sortir de nouveaux visus, donner l’envie aux gens de porter « Flyzer » et de se sentir à part, dans la vibe de « Flyzer » !

Bon bah, il ne te reste plus qu’à commander ton « hoodies », l’enfiler (te sentir heureux) et aller taper un rider à la Vince Carter.
Pour rejoindre le crew, pas le choix, faut cliquer les chimistes ! -> http://www.flyzer.fr/



About the Author

Kevin urkel
Passion Streetculture (Sneakers, Style, Lifestyle, Musique, Art, Food, Photographie) / Ig: Passionurkel / mail: urkel@the-chemistry.net




 
Les articles
 

 

Tell : « Love Story » EP, le nouveau « Tell Gate »

Pour cette chronique, je vous conseille mes chimistes d’éteindre votre téléviseur… Entre deux bûchés (ou buchettes) médiatiques sur un problème de moralisation de la vie politique ou de rationalisation des [&...
by David

 
 

ASM Sound System + Lawkyz The Waxidermist + Artisanal @ La Barakason (24/02) Places à gagner

La 12ème édition du festival HIP OPsession vient tout juste d’ouvrir ses portes. L’événement le plus gang de l’année prend de nouveau ses marques à Nantes pour vous faire découvrir […]
by AntoinePlu

 
 

Kawrites dévoile son premier EP

Grandir dans la musique, c’est une chose. S’y faire sa place et commencer à en créer en est une autre. Nombreux sont les appelés et très rares sont les élus […]
by Pieral

 

 
Slow Hours Interview

Slow Hours: Ils sont beaux, ils sont chauds !

Salut mon chimicos comment ça va ? Aujourd’hui on est parti à la rencontre du tout nouveau crew français « Slow Hours » qui est en train de tout tabasser […]
by Robin

 
 

À la découverte du « potential » de The Range

Tout d’abord, petit retour en mars 2016 avec la sortie de « Potential« , l’album incroyable de James Hinton, aka « The Range », que je juge être passé inaperçu sur la ...
by Marlène Daisy

 




One Comment


  1. je découvre ce magazine…..super.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *