The Chemistry Magazine : Online magazine covering music, art, fashion and more
Online magazine covering music, art, fashion and more


Music

23 mars 2017

« Rooftops Horizon », back at it again.

More articles by »
Written by: Robin
Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Bon maintenant mon chimiste interdit de dire que tu ne les connais pas. Nos parigos de « Rooftops Horizon » ce n’est pas la première fois que tu m’entends parler d’eux. Un EP (ICI) de « ELK », compilations explosives et le reste. En parlant de compilation d’ailleurs, aujourd’hui, je viens te prévenir que si tu as aimé la précédente, sois heureux d’apprendre que leur quatrième « portée » est disponible depuis maintenant quelques jours. Et c’est un délice de diversité. Encore une fois, la team de Rooftops a visé juste et frappé fort.

Laisse-moi t’en parler en quelques mots :

Shisto (US)

Shisto ouvre le bal avec son track « Bruh-Bruh », mélange subtil entre rythmique percutante et accords plaqués « gangsta af ». Ça commence bien.

Holly x Bamf (PORT/UK)

Le voyage se poursuit avec, cette fois, une collaboration riche en couleurs. Habitué à balancer de la violence, Holly a su s’allier avec un partenaire de choix pour faire éclore une douceur aux textures maîtrisées.

strngr. ft Wadé (Portorico/UK)

Pour ceux qui les connaissaient déjà, on peut dire que cette collaboration sonnait déjà bien rien qu’en la regardant. Une sorte de mid-compil très pop qui fera danser les plus timides d’entre vous.

Kuiters (Pays-Bas)

La compilation se poursuit sur un morceau que je qualifierai de future-pop. Rappelant subtilement le morceau d’ouverture de par son aspect « future », Kuiters a su rendre la chose intéressante en apportant une étonnante touche pop au tout. Belle association.

WVLF (US)

Mon coup de cœur de cette compilation. À la fois doux et agressif, le jeune New-Yorkais bouscule nos émotions tout au long du morceau, mêlant lourdeur et subtilité.

ELK (FR)

Et pour terminer, notre ELK national a eu l’honneur de clore ce voyage à l’aide d’un bon gros banger familial, riche en basse et synthés démoniaques.

Autant dire qu’on n’est pas déçu des potos. Bien joué.



About the Author

Robin
Maitrise l'art ancestrale du Kamehameha // robin@the-chemistry.net




 
Les articles
 

 

Nike Basketball est en feu, retour fracassant pour la More Uptempo

On était là, présent, sur toutes les releases pour essayer de choper la triple black « Incognito » pour son retour la semaine dernière (et on l’a eu). On était […]
by Kevin urkel

 
 

Intersport défie Vivaldi avec #RunTheSpring

INTERSPORT lance une campagne digitale destinée aux runners. INTERSPORT, leader mondial de la distribution d’articles de sport, s’adresse aux sportifs de tous niveaux et les invite à se dépasser à […]
by Marlène Daisy

 
 

Coup de coeur sur le Voxel Art de Sir Carma

Place à votre côté geek mes chimistes ! Après la naissance du Pixel Art issu des jeux 8-bit des années 80-90, une nouvelle forme de graphisme devient de plus en […]
by AntoinePlu

 

 

« NIN » le nouvel EP de Senbeï made in Japan

Parfois, tu reçois une promo, t’es pas trop certaine de comprendre le concept immédiatement, puis tu tombes sur une petite merveille avec des mots comme « Hip-Hop, sonorités asiatiques, électroniques, […]
by Marlène Daisy

 
 

Olow x Steven Harrington : le sens du détail dans l’ADN de la marque

Nous suivons « Olow » depuis maintenant 5 ans exactement et c’est bien l’une des rares marques dont la sortie d’une nouvelle collection nous excite toujours autant ! Mais on […]
by Marlène Daisy

 



0 Comments


Soyez le premier à commenter!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *